Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 13:45

tenebres-2013.jpgSylas a encore frappé.

Alors que le monde entier ne parle que de son roman...

OK, je me calme. En effet, les premiers retours oraux de Décadence sont bons. Mais une aftualité pouvant en cacher une autre, j'écris ici pour parler d'une autre parution : la Nouvelle "Le Bonhomme" qui est au sommaire de l'anthologie annuelle "Ténèbres".


Qu'est ce que ténèbres  ? Une compilation de textes d'inspiration fantastique / horreur, issus d'auteirs français ou traduits. Je n'ai pas encore lu l'exemplaire que j'ai reçu, mais ça me parait être de très bonne facture.

 

Qu'est-ce que "le Bonhomme" ?

Une nouvelle tout courte, qui parle d'un instit de maternelle faisant réaliser à ses élèves un gros bonhomme à la peinture, sur une feuille au format affiche. Je n'en dis pas plus, mais si les dessins restaient toujours sagement sur leur support, ça se saurait.

 

Sinon, je suis en train de bien avancer sur la suite de Décadence, dont le titre de travail est "La marche Rouge". Je mettrai un extrait bientôt. Enfin un jour.

Peut-être.

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 09:23

Oui, le voilà qui vole de ses propres ailes, ce premier roman. Et il a fait des petits. Quelques uns se sont posés dans ma boite aux lettres :


DSCF0058-copie-1.JPG

 

Et il paraitrait que d'auters exemplaires uns se sont posés dans les rayonnages de librairies :

 

2013-05-25-13.35.59-copie-1.jpg

 

Il est aussi présent sur l'étalage des éditions Asgard, en ce moment aux Imaginales d'Epinal :

 

auteur79.jpg

 

Vous Vous l'avez compris, Décadence est désormais en vente, 18 € TTC pour 325 pages de bonheur.

Il peut également se commander en ligne, par exemple ici.


Se posera-t-il dans votre bibliothèque ?

 

PS : Pour les sceptiques, voici le lien vers la présentation de l'éditeur. Et s'ils disent qu'ils offrent un roman, c'est une façon de parler. Ils le vendent...

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 09:28

Decadence-cover03.jpg 

 

Et oui, tout arrive. C'est avec une émotion non dissimulée que j'annonce la sortie en librairies de Décadence, mon roman de fantasy, dans quelques semaines, aux éditions Asgard.

Le Bon à Tirer est parti à l'impression en fin de semaine dernière et tout est désormais sur des rails.

 


Sur la gauche, la dernière version en date de la couverture du bouquin (cliquer pour agrandir). Couverture que je trouve particulièrement réussie et que l'on doit à Pascal Quidault.

 

 

 

 

Sinon, l'écriture de mon roman "ado", le dernier rêve, touche à sa fin. Dans la semaine, je devrais terminer l'épilogue, suite à quoi il me faudra quelques lecteurs / critiques voulant se prêter au jeu de la bêta-lecture. C'est quoi la bêta-lecture ? C'est lire un livre imparfait et noter dans la marge ce qu'on a aimé (et pourquoi) et ce qui ne fonctionne pas (et pourquoi). Le plus important dans la démarche étant évidemment le pourquoi, ce qui peut permettre à l'auteur d'améliorer son roman.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez me le faire savoir en commentaire (format numérique si vous êtes loin, format papier possible si on peut se rencontrer).

 

Sinon, j'ai des nouvelles qui vont sortir à droite et à gauche, mais j'en parlerai une autre fois.

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 11:22

index.jpgVoilà, c'est fini. Deux jours passés à Bagneux au festival Zone Franche, à signer des livres, à discuter avec d'autres auteurs, des éditeurs, des lecteurs... C'était bien !


Faisons le bilan rapide :

 

16 heures de train. Avec ou sans retard, c'est toujours assez long. Mais quand on aime...

 

1 table ronde, durant laquelle tous les auteurs présents ont pu "vendre" leur nouvelle. Vous pouvez l'écouter ici (à partir de 2030 secondes) et même voir ma tête (je suis tout à gauche).

 

35 livres signés, soit autant de petites histoires écrite en cinq minutes chrono. En effet, ce grand andouille de Sylas, au lieu de marquer toujours la même chose, comme les autres auteurs, rédige une histoire personnalisée. Il demande 2 mots au propriétaire du livre et il improvise une histoire. Franchement, il y a des craneurs partout...

 

1 bon contact avec mon futur éditeur, Asgard, qui va éditer mon roman à venir. Un scoop : la couv' est prête !

 

0 photo de moi. En effet, mise à part durant la table ronde, j'ai bien été attentif, personne ne m'a photographié. Si vous trouvez ma tête sur le web, vous pouvez me faire mentir.

 

Par contre, j'ai fait des photos des autres, que je mettrai en ligne dans un prochain post. Je ferai sans doute aussi des liens vers des critiques de l'anthologie

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 17:07

martinefa_alchimie2.jpgHello !

Tout est dans le titre (et dans l'image). Le week end prochain, je serai à Bagneux, en banlieue parisienne, pour participer au festival Zone Franche. Mais ce n'est pas en touriste que j'y viendrai (quoique), mais bien en tant qu'auteur, puisque je suis au sommaire de l'anthologie officielle du festival, l'Amicale des Jeteurs de Sorts. Concrètement, je serai présent sur le stand de l'éditeur (Malpertuis) et je pourrai signer des autographes. Je répondrai sans doute à une ou deux interviews (enfin j'espère) et participerai à une table ronde (celle sur l'anthologie).

La nouvelle qui est au sommaire de cet ouvrage est "Rêve de Magie". A la base, je voulais l'intituler "Rêve de Gloire, mais le titre était déjà pris. Et comme le thème de l'anthologie est "magie et sorcellerie", je me voulais d'être dans l'ambiance. (j'en parlais déjà , et le titre était déjà différent...)

Elle met en scène un ado qui s'adonne à la magie (cette de Majax et Garcimore, mais la magie noire) et qui tombe sur un coffret de magie extraordinaire. Tellement que les tours que la boite lui propose ne se laisseront pas maitriser gratuitement.

Voilà, c'est glauque, organique et, je l'espère, dérangeant.

 

Concernant la parution de mon roman "Décadence", je n'ai pas de nouvelles fraîches, si ce n'est que sa publication est repoussée à fin avril / début mai 2013. Je demanderai des infos lorsque je croiserai les éditions Asgard à Bagneux.

 

J'oubliais : ne cherchez pas le nom "Sylvain Lasjuilliarias" dans le sommaire de l'anthologie. Mon nom d'auteur est Sylas.


Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 15:36

roman.jpgBon, là, c'est officiel : Décadence, mon roman de fantasy, va sortir chez Asgard, au second trimestre 2013. Il y a eu un premier tour de correction de ma part, puis un second par l'éditeur et ça va continuer jusqu'à ce que le bouquin soit nickel. mais vous allez me dire : Décadence, c'est quoi ? (allez vends-le ton bouquin !)

Je vous livre d'abord les premières lignes, histoire de mettre dans l'ambiance :

 

 

Approchez. Approchez-vous !

Venez écouter l'histoire de la plus grande des cités du monde. Embarquez pour un voyage empli de magie et de mystère.

Auparavant, prenez de la hauteur. Élevez-vous au-dessus des nuages, très haut, et contemplez votre monde. On dit qu'il serait carré, qu'il aurait été façonné par les douze Maîtres-Mages et leurs dagues créatrices. On dit qu'il est à peine possible d'en faire le tour à pied en une vie. On dit que quiconque tente d'en franchir les limites sombre dans une folie immédiate.

C'est votre monde. Vous en faites désormais partie.

Rapprochez-vous, maintenant. Laissez-vous tomber vers son centre exact. Voyez comme il diffère du reste. Vous percevez une tache brillante, une immense forme géométrique. C'est un octogone, une figure à huit côtés, d'un blanc éclatant. C’est la muraille qui abrite la cité connue sous le nom de Twynte. Nul ne sait qui l'a érigée, ni en quel matériau elle est constituée. On la dit l'œuvre du Maître-Mage Incarnateur. On la dit indestructible.

À l'aube des temps, des hommes se sont réfugiés entre ces murs à la blancheur éternelle. Ils y ont fondé une communauté, puis une ville. Ils s'y sont multipliés, s'y sont battus, s'y sont aimés. La ville a grossi comme un animal gourmand et les habitants se sont entassés. Mais personne ne voulait sortir, vivre en dehors de l'enceinte protectrice, se retrouver à la merci des éléments et des bandits. Alors, la ville a évolué. Elle a crû en hauteur, entassant des étages sur des étages, attirant toujours plus d'hommes, de richesses et de vices, devenant la plus grande cité du monde. Aujourd'hui encore, elle pousse, elle gonfle, elle lance ses poutres vers le ciel, elle resserre ses murs, elle entasse ses habitants...

 

Donc, l'histoire se passe principalement à Twynte, ville dégeulasse dans laquelle j'aimerais pas vivre, mais que j'ai bien aimé décrire. Dans l'univers de Décadence, la magie est domestique. Environ 1 personne sur 50 présente un potentiel magique suffisant et choisit donc une spécialité (divination, illusion, enchantement, il en existe 8) pour exercer ses talents. Les mages ont donc un boulot, ils font des planches, ils constrisent des maisons, ils entretiennent le feu. Mais pourquoi a-t-on besoin d'eux, que diable ? Tout simplement parce que dans ce monde, il n'y a pas de métal (enfon très peu), donc pour faire un couteau solide, il faut enchanter la lame, pour couper des trucs, il faut passer par un altérateur.

Toute la technologie de ce monde est basée sur la magie.

La Décadence, c'est le mal qui atteind les mages à force de pratiquer leur magie. L'un de leurs organes va dépérir (ça dépend de la magie choisie, et ça peut aller des cheveux au coeur en passant par les mains) jusqu'à mourir. Autant dire que dans certains cas, il vaut mieux se mettre à la retraite avant qu'il soit trop tard.

Le personnage principal, Fahim, est enqueteur-devin (ce qui est bien partique, tout de même). Son boulot actuel, c'est de mettre à jour un réseau de trafic d'organes, la Bulle Rouge, qui propose des greffes aux mages atteinds de Décadence. On a donc une trame de type "polar", avec ce qu'il faut de courses poursuites, de rebondissements, de magie et de mise en danger des principaux protagonistes.

 

Bon, j'espère que ça donne envie de le lire, mon bouquin...

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:30

infos.jpgCa fait très longtemps que je n'ai rien posté, pour la bonne et simple raison que ça fait des mois qu'il ne se passe rien !

Plus précisément, il ne se passe rien en terme d'édition.

J'ai abandonné le roman que j'avais entamé (la suite de Décadence, voir note précédente). Aucune de mes nouvelles n'a trouvé éditeur.

mais...

Plein de choses se débloquent depuis une semaine (c'est toujours comme ça que ça se passe).

Je suis en projet avec les éditions Malpertuis, pour laquelle j'écris une nouvelle (je n'en dis pas plus).

Une de mes nouvelles a été refusée par le jury d'un coucours mais j'ai reçu des félicitations d'un membre du jury.

Un éditeur a accepté d'éditer Décadence.

C'est surtout cette dernière nouvelle qui déchire grave sa mère. Mais je n'en dis pas plus pour l'instant, tant que les choses ne sont pas plus avancées.

 

Ah oui, je suis aussi en train d'écrire un roman jeunesse. C'est du fantastique. J'en ai brouillonné un tiers et j'espère avoir fini le premier jet à la fin de l'année. Si l'édition de Décadence se confirme, je n'en aurai sans doute pas le temps.

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 14:39

http://imgv2-4.scribdassets.com/img/word_document/80162706/72x93/e4dd27c801/1328133394Salut à toi lecteur.

Sache que le numéro 9 du zine de la communauté de blogs Autre Monde vient de sortir sur le toile et que je suis dedans (enfin ma nouvelle le bonhomme, qui a raflé la seconde place du concours de nouvelle). Je t'invite à te délecter des infos qui jonchent ces pages, ainsi que de ma nouvelle.

 

Sache aussi que je serai en dédicace les 11 et 12 février 2012 à bagneux, au festival Zone Franche, sur le stand des éditions Malpertuis. Ca c'est parce que ma nouvelle 28 jours est parue dans l'anthologie Malpertuis 3, publiée par l'éditeur susnomé. De la balle, yeh !

 

Le numéro 5 de la rue Pénombre est également sorti. C'est du fantastique, c'est de bonne qualité (sauf une nouvelle que j'ai trouvée vraiment mauvaise), c'est en couleur et c'est pas très cher (moins de 5€). J'oubliais, dedans, il y a Une explosion de soleil bleu, une nouvelle qui se passe à Périgueux.

Tu trouveras des critiques ici et .

 

Voilà lecteur, à bientôt. Et n'oublie pas qu'écrire est bon pour la santé.

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:25
JFEVoici un communiqué réalisé par les éditions Jacques Flament, qui éditent une de mes nouvelles. En gros, je ne peux que vous inviter à commander le livre et à lire (entre autre) les quartiers roses.
Quoi qu'il en soit, j'en reparlerai lorsque j'aurai l'ouvrage entre les mains, ce qui ne devrait pas tarder.

119 AUTEURS ONT PRIS LE TRAIN EN MARCHE… 
Il était en effet question d'histoires de voies ferrées pour ce nouvel opus du concours de Jacques Flament éditions. 

Le train LEITMOTIVE 2 du 15 septembre 2011 comporte 28 wagons, tous de première classe, autrement appelés nouvelles.
Elles devaient toutes débuter par les phrases suivantes :  « Fatigués de lutter contre les forces d’inertie, nous roulions soudés vers la nuit, subissant l’odeur aigre des corps entremêlés. Le bruit sourd et saccadé de l’acier sur les rails étouffait les soupirs. »
Près d'une moitié des textes publiés traite d'un problème toujours douloureux et bien présent dans la mémoire collective : la déportation. 

248 pages, 28 auteurs aux univers et imaginaire débridés, c'est certes beaucoup de lauréats mais il n'en reste pas moins que 91 textes n'ont pas été publiés, même si nombre d'entre eux méritaient de l'être. Le revers de la médaille pour tout appel à textes, et la règle du jeu inévitable dès lors qu'il s'agit d'un concours soumis à une sélection finale !

Se côtoient dans ce nouveau recueil, présenté en deux parties bien distinctes (afin d'éviter tout amalgame) : une première partie nommée DÉPORTATION avec des textes à caractère résolument mémoriel ; une seconde partie, intitulée VARIATIONS FERROVIAIRES, où des univers différents s'y côtoient, parfois réalistes, futuristes, incitant au voyage, parfois beaucoup plus légers, voire frivoles, l'allusion aux corps entremêlés n'ayant pas laissé insensibles certains des auteurs. 

LEITMOTIVE, Opus 2, 16,90 €, disponible à partir du 15 septembre 2011,
Pour vous procurer l'objet-livre, résultat final de ce deuxième opus, suivez ce lien :


Sachez également que l'opus 1, ayant pour thème la marée, est, quant à lui, toujours disponible au lien suivant :


Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 09:18

grossesse.jpgLa nouvelle 28 jours, dont je postais le début ici, alors que j'étais en train de la rédiger, a été sélectionnée pour l'anthologie annuelle Malpertuis III.

 

 

Ca a l'air de rien, comme ça, mais c'est une sacré bonne nouvelle ! Malpertuis, c'est une anthologie de référence dans le (petit) monde de la littérature fantastique. Ce sont surtout des grosses pointures qui y publient et les textes sont toujours loués par la critique.

En gros, pour une fois, j'ai écrit une nouvelle qui risque d'être lue par beaucoup de monde. Je vais faire des séances de dédicaces, rencontrer d'autres écrivains, être contacté par Spielberg en vue de l'adaptation ciné de mon texte (rayez l'intrus).

 

Sinon, 28 jours, c'est un texte assez noir et oppressant qui parle de grossesse. Mais d'une grossesse assez inhabituelle...

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article

Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher