Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 17:35

gondole.jpgDurant un atelier que j'ai animé à Périgueux, j'ai produit 2 textes, tous deux inspirés des Villes Invisibles d'Italo Calvino. dans cet ouvrage, l'auteur invente et décrit tout un tas de villes incongrues et improbables.

 

Voici ma première ville :  Syana

 

 

Les rues de la ville de Syana sont revêtues d'un matériau qui a la particularité d'être solide les jours pairs et liquide les jours impairs. Un jour sur deux, on peut marcher sur les trottoirs, conduire une voiture ou promener les bébés en poussette. Un jour sur deux, un liquide gris translucide envahit les artères et les gondoles remplacent les voitures.

La plupart des habitants de Syana possèdent les deux sortes de véhicules, roulant et flottant. Ici, on fait passer deux permis : celui de conduire et celui de naviguer. Les panneaux de signalisation routiers et les feux tricolores côtoient les panneaux de navigation fluviale. Pour faciliter la visibilité des uns et des autres, les affichages ont d'ailleurs été réduits au strict minimum : Quelques feux et stops pour la partie routière et les avertissements d'usage à l'aplomb des ponts pour la partie fluviale.

Les personnes qui ont le pied marin ont leur place à Syana, les as du volant également. Ceux que la routine ennuie s'y plaisent, et les artistes se régalent de son paysage changeant. Les seuls à émettre des doléances sont les oublieux qui, le soir à minuit, n'ont pas rentré leur véhicule au garage quand le macadam se met brusquement à fondre, ou ceux qui n'ont pas mis leur embarcation en cale sèche lorsque le liquide des rues se solidifie d'un seul coup.

C'est pourquoi, un jour sur deux, on peut voir des voitures slalomer entre les gondoles prises dans la surface de la route et, un jour sur deux, des bateaux racler leur fond de coque contre des véhicules échoués.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher