Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 15:49

En lisant le dos d'une boite de chocolat en poudre équitable (on y explique que les travailleurs ont reçu un revenu acceptable et qu'on leur apprend à se débrouiller tous seuls), je me suis demandé ce que ça donnerait sur un autre produit, par exemple un jouet fabriqué en Chine (presque tous les jouets en viennent, en tous cas ceux qu'on trouve en grande surface).


jouet.jpgMerci d'avoir acheté ce jouet. Votre geste permet de contribuer à faire vivre une famille du nord-ouest de la Chine, dans la région du Xinjiang.

Ce produit a été fabriqué pour les enfants, par les enfants. Les travailleurs qui ont fabriqué ce jouet ont tous reçu un salaire d'un dollar par semaine. C'est plus qu'ils n'en ont besoin, puisqu'ils sont logés et nourris toute la semaine sur leur lieu de travail. Ils dorment dans la même pièce que leur parents, ainsi que dix-huit autres familles.

Le travail est très bénéfique pour les enfants. Il leur apprend dès le plus jeune âge la réalité de la mondialisation et leur donne des outils concrets pour exercer un métier durant leur vie d'adulte.

Ce produit répond à une logique marchande et chaque phase de sa fabrication et de son transport est soumis à un contrôle très strict visant à réduire les coûts. Nous pouvons ainsi vous offrir un produit au meilleur prix, sur lequel votre revendeur local peut prendre une grosse marge et développer l'économie de votre pays. (voir diagramme de répartition des charges).

Il est donc normal que vous trouviez des imperfections. Elles sont inévitables dans le système économique mondialisé qui est le nôtre. Si tel est le cas, nous vous invitons à jeter votre produit dans la poubelle des ordures ménagères (il pourrait s'avérer dangereux) et à le racheter. Inutile de le signaler à votre revendeur local, il y a peu de chances pour que cela soit suivi du moindre effet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Alice 17/04/2010 15:02


Enoooorme !
Abject et tellement vrai ^^


France Moreau-Orione 15/04/2010 22:32


Bravo ! Pas de blabla inutile et un humour incisif qui ne demande pas de sous-titrage.
Cordialement.
F M-O


Sylvain Lasju 16/04/2010 10:23



Merci !


Je pense vraiment que ce genre de texte devrait être obligatoire sur les produits qu'on achète, ou au moins la différence entre le prix payé par le consommateur et le salaire donné aux
"constructeurs" du produit.



Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher