Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 13:30

cocy.jpgSi vous vous intéressez un tant soit peu à l'écriture de littérature SFFF, vous aurez entendu parler du site cocyclics.

Il s'agit d'un forum plein de gens qui écrivent de la SFFF. Il y a des sections où on peut se filer des conseils sur l'écriture, critiquer des bouquins, parles des éditeurs, etc. Mais il y a surtout une section où peut se faire bêta-lire (entendez "critiquer / corriger") ses écrits par d'autres auteurs. Et c'est là que c'est plutôt pas mal.

Vous avez écrit un texte dont vous êtes incapable de juger de la qualité ? En quelques jours, d'autres auteurs vont vous donner leur avis dessus et proposer des corrections. Comme ils ne vous connaissent pas, ils n'ont aucun intéret à vous brosser dans le sens du poil, ni à vous casser. Ils donnent leur avis, point. Et ils s'attendent à ce que vous fassiez la même chose sur leurs textes.

 

J'ai donc testé cocyclics sur mon dernier texte, la bague de Tiresias, une nouvelle fantastique. En 24h, j'avais deux avis détaillés (peut-etre parce que ma nouvelle était marquée "int - 18 ans"). J'étais un peu pressé alors j'ai illico fait les corrections proposées (qui me paraissaient toutes judicieuses), puis j'ai posé la version 2. Là, un autre avis m'a poussé à opérer d'autres changements.

Comme je commençais à saturer (ça faisait 2 ou 3 semaines que je n'étais que sur cette nouvelle) j'ai envoyé mon texte définitif à l'éditeur qui réalisait l'appel à texte.

C'est alors que j'ai commencé à avoir des remords. Qui sont vites passé. Après tout, le texte était bon.

Quelques jours plus tard, ce matin pour être précis, j'ai compris ce qui n'allait pas. La version finale de ma nouvelle n'était pas celle que je voulais écrire. Elle n'était pas mauvaise, mais ce n'était pas exactement ce que j'avais prévu d'écrire à la base. Et pour m'en rendre compte, il m'aurais fallu plus de recul, recul qu'était censé m'apporter les bêta-lectures.

Donc, quand je poste ma nouvelle sur cocyclics, il faut que je prennent de la distance sur mon texte et que j'en prenne sur les avis des autres (sans compter le temps que prennent les bêta-lectures que je fais aux autres en retour). What the hell ?

Donc, j'ai testé cocyclics.

Mais je crois que je me débrouille mieux tout seul.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans blabla
commenter cet article

commentaires

Alice 20/09/2011 21:15


Oups, je suis démasquée. J'eus peut-être dû écrire que "je n'ai pas beaucoup plus de temps à consacrer aux autres".


Alice 19/09/2011 21:53


En fait, j'ai bien hésité à m'inscrire, puis j'ai renoncé pour trois raisons majeures :
- je suis toujours à la bourre sur mes AT (et c'est l'essentiel de mon écriture))
- j'ai peur d'y laisser mon caractère. Nos fautes font partie de nous.
- j'ai assez peu de temps à consacrer aux autres.

Et puis une relecture, c'est bien, c'est même plutôt censé. Cela peut nous faire réfléchir sur notre texte, nous poser de bonnes questions. Sommes-nous parvenus à faire passer le message que nous
voulions ? Y a-t-il des ratés ou des incohérences flagrantes ?
Mais je crains que trop de "corrections" n'aseptise le texte. C'est aussi dans les trous qu'on se révèle.
Je sais que c'est plein d'a priori et de préjugé, mais comme je ne souhaite pas vraiment la perfection...


Sylvain Lasju 20/09/2011 08:38



Je pense que c'est une question de caractère. Certains vont aimer écrire "en collectivité" et d'autres seront plus à l'aise en solo (comme moi).


En même temps, lorsque tu écris que tu as "peu de temps à consacrer aux autres", je souris. Je sais que tu passes ton temps à organiser des trucs à droite à gauche. Mais peut-être que tu ne te
sens pas la capacité / l'envie / le temps de corriger les autres ? ça se comprend. Mais c'est pourtant une activité tout aussi formatrice que l'écriture elle-même.


 


A+



Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher