Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 09:29
Voici un extrait du roman Alienation. Bonne lecture...

La façade terne du Comité s’imposa devant les deux comparses, réduisant leurs bavardages au niveau zéro. Il était en effet impossible de ne pas remarquer le panneau aux dimensions impressionnantes qui la dominait. Léocadie fut toutefois déçue de constater que ce n’était qu’une devanture miteuse aux carreaux sales placée au pied d’un ensemble de logements sociaux vétustes. Une odeur d’urée lui piqua le nez lorsqu’elle s’arrêta sur le trottoir. Elle se demanda soudain pourquoi Gino avait été si impatient de lui montrer cet endroit, au point d’en avoir abandonné sa séance de caricatures place Saint-Silain.

Allons-y, invita le peintre, excité comme un jeune chien. Tu vas voir, tu vas voir…

Léocadie, dubitative, n’avait pas esquissé le moindre mouvement. Elle fut subitement entraînée par le bras en direction du local. Lorsque la porte s’ouvrit, un tintement cristallin retentit comme dans les vieilles échoppes dont Sophie était friande, et une odeur de moisi vint remplacer celle de l’urine. Elle pénétra dans une pièce oblongue, étriquée et sombre. Les murs, anciennement crépis, tombaient en fins lambeaux sous l’effet du vieillissement et des insectes morts jonchaient le sol aux endroits que le balai ne connaissait pas. Gino s’approcha du seul bureau qui trônait au fond de la pièce et salua son occupante. Cachée derrière un système média datant du siècle dernier, cette dernière ne bougea pas un muscle. Léocadie n’entendit que sa voix éraillée par l’abus de cigarettes qui disait :

Bonjour, mon grand fou.

Léocadie s'avança et tenta un bonjour léger et suave. Une tête émergea alors de derrière l’écran de contrôle, bouffie, pâle, et plantée de petits yeux rapprochés.

Qui c’est ? demanda-t-elle à Gino. Encore une de tes conquêtes ?

Perdu, répondit-t-il en toute modestie. C’est une nouvelle adhérente.

Un sourire illumina le visage congestionné de la présidente du Comité.

Ha, c’est bien de voir des nouvelles têtes. On en a bien besoin, ces temps-ci. Comment s’appelle-t-elle, cette nouvelle tête ?

Léocadie, répondit-elle d’un ton tranchant.

La présidente fit une moue perplexe. Elle ressemblait à un pitbull contrarié.

Ma foi, brailla-t-elle de sa voix rauque, je savais qu’on avait le droit d’appeler ses drôles n’importe comment, mais j’avais encore jamais vu de prénom comme ça.

Léocadie s’abstint de tout commentaire et conserva une attitude aussi calme que possible. Elle demanda simplement :

C’est ici le fameux comité révolutionnaire ?

Ben oui, dit-elle en ouvrant ses bras en signe d’impuissance et en les laissant retomber à plat sur son bureau gris. C’est pas très reluisant, mais c’est mieux que rien.

Léocadie est Marxiste, laissa échapper Gino visiblement fier d’avoir retenu le mot.

Tu sais mon gros, commenta la présidente, ici, on fait feu de tout bois, du moment qu’il y a un peu de liquide au bout. T’as de l’argent ma belle, du moins je l’espère, parce que sans monnaie, pas de comité. C’est que j’ai une boutique à faire tourner, moi !

A suivre...



Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Mon actualité littéraire
commenter cet article

commentaires

Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher