Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 13:58

Le hasard m'a doté de ces trois mots : Hypocondrie – garçonnière – épidémie. J'aurais pu écrire une histoire à la Dr House, mais... nan.

Johann abaissa un oeil inquiet sur son carnet de notes. La plupart de ses moyennes ne dépassaient pas les 8/20 et certaines frôlaient le 5. C'en était fini pour lui des jeux vidéos si ses parents voyaient ça.

Il replaça le papier dans l'enveloppe que son prof principal leur avait distribué et recolla les rabats pour faire comme si elle n'avait pas été ouverte. Il la fourra ensuite au fond de sa poche et lança lança son sac à dos sur son épaule droite. Le plus lentement possible, il se dirigea en direction de l'arrêt de bus. Entre ses doigts apparut une feuille jaunie, remplie de notes raturées. Elle s'intitulait excuses, prétextes, et autres explications bidons. Sans cacher sa déception quand à son contenu, il parcourut les idées qui n'avaient pas encore été utilisées.

L'épidémie de grippe H1N1 ne valait qu'en cas d'absence non justifiée. Vu l'hypocondrie dans laquelle le monde était plongé depuis le début de l'année, ça pouvait même marcher plusieurs fois.

Un prof qui me déteste. Ça pouvait faire le change en cas d'une mauvaise note isolée, guère plus.

Le collège ne distribue plus de bulletins papiers mais les expédie par mail. Une bonne idée, encore fallait-il trouver le moyen d'envoyer un faux mail provenant de l'adresse du bahut.

Un copain m'a embêté pendant l'interro. Ça risquait de faire des histoires, surtout s'ils lui demandaient un nom.

On a copié sur moi et le prof a cru que c'était moi et m'a sanctionné. Pitoyable.

On me rackette à la sortie du collège. Je suis en pleine croissance. Vous m'avez fait à votre image, alors assumez...

Sans s'en rendre compte, il était entré dans le bus et avait même dépassé l'avant-dernier arrêt. Dans cinq minutes, il était chez lui. Il fallait qu'il trouve une idée illico ou il allait passer toutes les vacances dans sa garçonnière, sans télé et sans console.

Il se tira les cheveux en grimaçant. C'était injuste, Il faisait partie de l'extrême gauche de la courbe de Gauss. Et alors ? Einstein aussi était un cancre. Si ça se trouve, sans lui, la classe n'entrerait pas dans les statistiques officielles et des gens s'étonneraient. Il était le cancre, c'était son rôle social. Il était même peut-être aussi important pour l'équilibre de l'univers que l'intello de service.

Johann leva brusquement la tête. Il chercha frénétiquement un stylo dans le fond de son sac et nota ce qu'il venait de penser au verso de sa feuille.

De toute façon, il fallait que ça marche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher