Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:37
Exercice de style : Ecrire plusieurs textes avec la même contrainte, c'est à dire six mots à placer : Pièce – souhait – xylophone – papier – ciboulette - squelette. Voici le deuxième texte que j'ai produit :

Bonne lecture !

Cadeau !

Charlie était en train de couper de la ciboulette dans sa salade quand on frappa à la porte. Il s'essuya grossièrement les mains et ouvrit. Personne. Juste un objet : un xylophone. Un petit modèle, avec des lames de bois peintes et deux massues croisées dessus. Charlie regarda à droite, à gauche et se lécha les babines. Le cadeau était trop beau pour être refusé. Il agrippa l'objet et le posa sur la table de la cuisine, au milieu des gamelles, des papiers gras et des épluchures. La popote pouvait attendre.

Il examina l'objet en se frottant les mains. Se pouvait-il que son souhait soit exaucé, finalement ? Ce charlatan de marabout aurait-il fini par lui décoincer l'aura, comme il disait, à appeler sa bonne étoile, à faire venir la bonne fortune ? Charlie y croyait plus fort que jamais. Ce cadeau providentiel lui avait été prédit par le médium. Il devait lui ouvrir les voies de la réussite, de l'accomplissement, de la richesse. Il ne lui restait plus qu'à en déchiffrer le sens.

Le plus évident était celui-ci : il devait apprendre à en jouer et devenir célèbre. Mais il ne connaissait pas un seul joueur de xylophone qui eut jamais connu la gloire et doutait un peu que son accomplissement passe par ce biais là. Peut-être l'objet était-il rare, et donc cher. Il pouvait le vendre aux enchères, et en tirer une bonne somme. Malheureusement, en soulevant l'instrument il découvrit son prix inscrit sur une étiquette, et celui-ci n'avait que deux chiffres.

Peut-être était-ce un xylophone magique ! Il suffisait d'en jouer pour libérer le génie contenu à l'intérieur. Charlie attrapa fermement les petites baguettes et martela le squelette de l'instrument comme une furie, en cherchant du regard par où pouvait surgir le génie.

Loin dans la rue, on pouvait entendre la cacophonie produite par la tentative de Charlie de percer à jour l'instrument de musique. Même le marabout qui quittait le quartier en sifflotant pouvait l'entendre. Il entendait le bruit de la crédulité.


Il y a encore au moins deux textes sur la même contrainte qui arrivent. Et vous, seriez-vous capables de faire de même ? (j'attends vos contributions)

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Lasju - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Avancée des différents projets

Voici tous mes projets actuels, avec leur nature et leur état d'avancement.


 

Rêve de papier (Roman ado) : V3 terminée, en recherche d'un éditeur.

Depuis que son père a disparu, Martin note ses rêves sur des blocs notes. Sa vie prend un tournant innatendu lorsqu'il rencontre Sasha, une blonde qui hante ses rêves depuis plusieurs années...

 

La Marche Rouge (polar - fantasy, adulte, suite de Décadence) : premier jet en cours, chapitre 14 sur 14.

Badia et Fahim ont pris des chemins différents. Le devin tente d'oublier ses chimères et a trouvé une retraite dans un Temple perdu dans la montagne. La jeune femme est quant à elle de retour à Twynte, bien décidée à rendre l'organicisme officielle...

 

Celui qui parle (roman ado) : premier jet terminé.

Le 31 décembre 1999 à minuit, la voix a disparu de la surface de la terre. Plus personne ne parle. Sauf Roméo, qui est justement né le 31 décembre 1999 à minuit. Mais ce n'est pas facile d'être Celui qui Parle, dans un monde devenu muet...

 

Les démons de l'East End (recueil de nouvelles policier / fantastique) : 4ème nouvelle en cours de rédaction : 21b Baker Street

Lors de l'été 1890, une horde de démons de l'enfer a déferlé sur Londres. La plupart ont été tués durant la première semaine. Mais les survivants se sont terrés dans l'est de la capitale britanique et commentent à l'occasion des crimes horribles...

 

A corps perdu (Bande dessinée réaliste) : découpage en cours (21 pages découpées sur 54).

Bérénice a un comportement particulier : elle utilise les choses, les gens, les boulots, puis les jette. Mais sa vie change le jour où emménage chez elle un chat qui parle.


Rechercher